Colère noire démesurée: en parler à un psychothérapeute

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La colère est définie comme un état violent, souvent passager, qui résulte d’un sentiment ou d’une agression. Cet état traduit souvent un vif mécontentement et peut s’accompagner souvent des réactions brutales.

Toutefois, quand la colère dépasse certaines limites et échappe à la personne concernée, il est important de penser à certaines mesures médicales.

Colère noire démesurée: en parler à un psychothérapeute

Quand est-ce que la colère est pathologique ?

Comme toute émotion, la colère est une réaction à un évènement. Certaines personnes l’attribuent à une réaction qui est déclenchée par une autre émotion, tandis que d’autres pensent qu’elle est le résultat d’une interaction entre un désir et une attente.

La deuxième hypothèse l’emporte le plus souvent dans la mesure où l’on s’attend souvent à un évènement, et que l’on reçoit son contraire avant d’être déçu. C’est là où la première hypothèse prend l’avantage, car la déception est à la base d’un sentiment colérique.

Certaines personnes arrivent certes à canaliser leur déception et à passer à autre chose. Toutefois, les tempéraments ne sont pas les mêmes chez tous les êtres vivants. C’est ainsi qu’une personne peut se sentir froissée par une situation et décider de ne pas la laisser passer.

Toutefois, quand ce comportement devient répétitif et que l’intéressé n’arrive pas à se calmer malgré l’intervention de ses proches, on dit que sa colère est chronique, noire et démesurée.

C’est dans cette optique que certains services sociaux ont mis en place des ateliers de gestion de la colère. Pour ceux qui n’arrivent pas à traverser cette situation après ces ateliers, il est recommandé de passer du temps en compagnie d’un psychothérapeute.

Parlez à un psychothérapeute pour vous aider à faire face à une colère démesurée

Les psychothérapeutes sont des spécialistes en troubles comportementaux. Leur domaine d’action est large et permet de prendre des patients souffrant de TOC ou de TCC. Les Troubles Comportementaux et Cognitifs sont ici le point concerné.

En effet, les colères noires et démesurées sont classées dans les TCC, car elles sont douloureuses pour leur porteur et pour leur entourage. Elles sont dangereuses dans la mesure où elles sont immédiates, soudaines, explosives et qu’elles font perdre le contrôle.

Les thérapeutes de la psychologie mettent ainsi l’accent sur la gestion des émotions pour prévenir la colère, mais aussi l’éviter afin de ne pas se laisser emporter. Il s’agit de dominer cette émotion pour reprendre le contrôle sur vous-même.

Le travail sur les pensées d’un individu est en effet important pour ne pas perdre le contrôle sur ses émotions.

Il ne faut pas oublier que la colère, même si elle peut être soudaine, a toujours des facteurs déclencheurs. Le désir frustré doit être contrôlé en diminuant la gravité ou l’importance de la situation, afin de ne pas sombrer dans la colère.

C’est sur ces points que se concentrera le psychothérapeute qui vous aidera à vous sortir de cette émotion. Il vous fera ensuite faire des exercices qui vous permettront petit à petit d’anticiper l’arrivée de votre colère.

Ensuite, il vous fera vous interroger sur le réalisme de vos attentes face à votre désir, et progressivement, il vous apprendra à lâcher prise sur ce sentiment.

La colère peut être due à de nombreuses causes différentes. Toutefois, il faut faire attention à ce qu’elle ne vous rende pas incontrôlable, car vous devrez passer par la case psychothérapeute, ce qui pourrait vous alléger vos économies.

Pensez à votre bien-être psychologique et financier avant tout !


Lisez aussi:

Colère excessive: comment mieux gérer ses émotions?

Comment évacuer la colère grâce au cri primal?