Stress post traumatique complexe pour le militaire en guerre

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans certaines conditions, plusieurs facteurs sont susceptibles d’influencer négativement le bon développement d’un individu ou de lui faire perdre sa personnalité.

Exprimé entre autres par des troubles psychologiques, c’est le cas du stress posttraumatique, parfois complexe. En situation de guerre, qu’en est-il pour le militaire ?

Stress post traumatique complexe pour le militaire en guerre

Stress post-traumatique complexe : définition et causes

Le stress posttraumatique est un mauvais état qui se développe en réponse à un événement traumatique. Il est causé par les mauvaises conditions de vie de même que les mauvais traitements dont l’on peut être victime.

Chez le militaire en guerre, il est souvent engendré par une confrontation à des situations précaires mettant en jeu son intégrité morale et physique. Il est déclaré compliqué lorsque après plusieurs jours de récupération les troubles persistent.

Dans ce cas, les facteurs traumatisants peuvent être les situations opérationnelles sur le champ de guerre, l’environnement et même les circonstances de vie.

Techniques pour dépister des chocs psychologiques complexes chez le militaire en guerre

Le dépistage du stress posttraumatique renvoi à dégager les troubles induits par un ou des événements traumatiques. Lorsqu’il est simple, l’événement est probablement de nature légère. Dans le cas échéant, le dépistage n’est point aisé. Cela révèle la nature choquante de l’événement précurseur du stress.

En conséquence, le trouble est difficile à exprimer par le militaire patient. Un dépistage parfait requiert une visite médicale auprès d’un médecin qualifié ou du médecin de l’armée.

Celui-ci a pour obligation l’emprunt d’une démarche active et objective basée sur un questionnaire, lequel permet au patient d’exprimer aisément ses douleurs.

Il doit également dégager les troubles et ses manifestations, la nature de l’événement traumatique ainsi que la période.

Chez le militaire, le diagnostic peut également être basé sur l’enregistrement des symptômes tels que : l’isolement, la colère, les sauts d’humeur, les flashbacks, l’anxiété, l’hypervigilance…

Stress post-traumatique complexe : traitement chez le militaire

Le traitement du stress posttraumatique complexe pour le militaire repose sur une thérapie médicamenteuse ou psychologique.

En ce qui concerne la dernière, Plusieurs méthodes et techniques interviennent dans le traitement. Établie par Pierre Janet, la méthode psychothérapeutique s’opère en trois étapes :

  • la stabilisation : ce traitement est orienté vers les symptômes et la préparation pour la révélation des souvenirs traumatiques
  • l’identification : ayant pour but l’exploration et la modification des souvenirs traumatiques
  • la prévention de la rechute : elle prend en compte le soulagement des résidus symptomatologiques, la réintégration de la personnalité et de la réhabilitation

Une autre méthode du même personnage consiste à pratiquer l’hypnose sur le patient pour lui faire dégager ses souvenirs. Cette méthode est constituée des étapes telles que :

  • l’exposition des souvenirs traumatiques ; au cours de cette pratique la mémoire du patient est fouillée dans le but de retrouver le souvenir gênant
  • la neutralisation des souvenirs traumatiques après qu’ils soient révélés
  • la substitution : intervient au cas où les souvenirs ne peuvent être neutralisés ; ces souvenirs traumatiques sont donc remplacés par des images neutres et positives
  • la reformulation : elle est le recours en cas d’échec des autres étapes

La thérapie médicamenteuse implique l’usage des antidépresseurs, des antihistaminiques, des neuroleptiques et aussi des anti-convulsivants.

Un stress posttraumatique complexe peut être fatal pour les militaires sur le champ de bataille. Il est donc impératif de les soumettre au test régulier et à une prise en charge en cas de besoin.


Lisez aussi:

Quels sont les symptômes psychologiques du stress ?

Stress post traumatique lié à l’enfance: quel traitement naturel ?